Bienvenue à l'Union Locale CGT du 20ème arrondissement de Paris

13, rue Pierre Bonnard 75020 PARIS
cgt.paris20@wanadoo.fr
Téléphone : 01 43 73 50 53

Coordonnées et horaires détaillés

Accueil du siteL’Union Locale

Retraités CGT

Retraité-e-s, prenez votre place à la CGT.

  • Plus de 20 000 retraités privés de pensions en Ile de France !

    Au terme d’une vie de travail devoir attendre des mois pour toucher sa pension est insupportable et pour certains dramatique. C’est pourtant ce qui arrive à des milliers de retraité-e-s de l’Ile de France, mais aussi dans d’autres départements.

  • Le solidaire est efficace

    Le nouveau gouvernement entame une logique de vases communicants entre salariés et retraités pour masquer une attaque en règle de la retraite par répartition, donc solidaire. Un enjeu de taille pour l’avenir.

  • Communiqué de la CGT et de l’UCR

    Le magazine des retraités de la CGT -65 000 abonnés- célèbre son 200e numéro. Les sociologues Monique et Michel Pinçon-Charlot en sont les rédacteurs-chefs. Ils commentent l’actualité notamment un dossier intitulé « La vraie vie des retraités ».

  • Demandez le programme d’Emmanuel Macron

    Emmanuel Macron a, le 18 avril, publié une lettre ouverte à l’attention des retraités. Il y écrit notamment : « je veillerai à ce que les 40%de retraités les plus modestes soient exonérés de l’augmentation de 1,7 point de la Cotisation sociale généralisée… ». En creux, cette phrase indique que la CSG augmentera de 1,7 point pour 60% des retraités dans les prochains mois.

  • Syndicalisation CGT, où en est-on ?

    Il y a toujours un lien entre activité revendicative et renforcement, ce qui répond à la question de savoir s’il est nécessaire d’être syndiqué à la retraite et pour faire quoi. Car le syndicalisme retraité ne peut se résumer à un simple acte de fidélité ou à une force d’appoint.

  • Les retraité-es se mêlent de la campagne

    Pari risqué mais pari réussi. Une manifestation de retraité-e-s en pleine campagne des présidentielles ! Plus de 120 rassemblements dans le pays recensés dans 75 départements, des manifestations dynamiques, des mots d’ordre qui traduisaient une forte détermination. Les retraité-e-s ont voulu rappeler aux candidats et au futur président ce qu’ils ne supportaient plus : l’austérité et ce qu’ils voulaient : la revalorisation des pensions et retraités.

  • Neuf organisations de retraité-e-s en colère

    Sur les réseaux sociaux comme dans les rencontres avec les retraité-e-s la question du pouvoir d’achat, du pouvoir vivre normalement, revient sans cesse. Le blocage des pensions, le poids de la fiscalité, la vie chère plongent des millions de retraité-e-s dans le mal-vivre. Or, médias et gouvernement continuent de les considérer comme des privilégiés ! Neuf organisations de retraité-e-s ont décidé de faire circuler un questionnaire pour que les retraité-e-s expriment leurs difficultés.

  • Permettre aux séniors de prendre leur retraite

    La dernière réforme des retraites conduite par la triplette Sarkozy-Fillon-Woerth avait à l’époque été dénoncée pour ses effets délétères. Alors que les jeunes peinent à entrer dans l’emploi stable, il apparaissait stupide de vouloir maintenir leurs parents dans l’emploi.

  • L’inacceptable blocage des pensions

    Nous sommes entrés dans une quatrième année sans la moindre augmentation pour les pensions de retraites. La majorité des 15 millions de retraités que compte la France doit se révolter contre cette situation aussi injuste qu’insupportable.

  • «  Les retraités sont les oubliés des politiques de transport  »

    Une tarification réduite du coût des transports 
franciliens, c’est ce que les unions syndicales de retraités CGT d’Île-de-France réclament depuis 2009 au conseil régional. Le point avec François Collin, responsable de la commission transports des USR de la région.

0 | 10 | 20

Suivre la vie du site
SPIP | |