Bienvenue à l'Union Locale CGT du 20ème arrondissement de Paris

13, rue Pierre Bonnard 75020 PARIS
cgt.paris20@wanadoo.fr
Téléphone : 01 43 73 50 53

Coordonnées et horaires détaillés

Accueil du siteL’Union Locale

Retraités CGT

Retraité-e-s, prenez votre place à la CGT.

  • C’est « NON » pour 94,97 % des 91 068 cheminots qui ont voté

    La votation organisée par les syndicats cheminots CGT, Unsa, Sud et CFDT a eu un taux de participation de 61,75 % (soit 91068 votants) et à la question « Êtes-vous pour ou contre le pacte ferroviaire porté par le gouvernement ? », 94,97 % d’entre eux ont répondu « NON »

  • Le 22 mai pour des services publics de qualité

    C’est une attaque d’envergure contre les services publics et les Fonctions publiques que livrent le président et son gouvernement. Les retraités, parce qu’ils ont besoin de services publics de qualité, sont particulièrement concernés, et le manifesteront le 22 mai.

  • Les retraité-e-s en colère pétitionnent

    Si le premier ministre espérait calmer la colère des retraités en exonérant 100 000 d’entre eux de la hausse de la CSG, c’est raté. Il a simplement montré que l’on peut légalement corriger l’injustice pour l’ensemble des retraités. C’est ce que les 9 organisations de retraités exigent en lançant une pétition dans tout le pays et sur internet et en appelant à des rassemblements le 14 juin.

  • pôle de convergences

    Après avoir boudé les médias, ses ministres et ses commentateurs agréés faisant le boulot, Emmanuel Macron nous a infligé près de 3h d’entretiens plutôt complaisants diffusés en boucle tout le week end. Un signe de fébrilité qui contraste avec une posture "chef de guerre droit dans ses bottes" peu convaincante.

  • Une main sur le cœur, notre portefeuille dans l’autre

    Dans l’entretien accordé à TF1 le jeudi 12 avril 2018, Le président de la République a voulu faire oublier les propos méprisants que ses ministres et lui même ont tenus à l’égard des retraités. Il a même nié que son premier ministre ait qualifié de "retraités aisés" ceux qui percevaient 1200 €, seuil à partir duquel s’applique la hausse de la CSG, alors que lui même avait déclaré en août 2017 : "Je leur demande donc, pour les plus aisés, un effort, je l’ai dit."

  • Des retraités très en colère et fortement mobilisés !

    Historique ! La journée nationale d’actions des retraités du jeudi 15 mars, à l’appel de 9 organisations syndicales ou associations, a rassemblé près de 200 000 manifestants. Dans la plupart des 167 villes concernées, la participation aux cortèges a été deux fois plus importante que lors de la journée du 28 septembre 2017, qui constituait un record. La consultation de la carte des manifestations sur le site de l’UCR-CGT permet de mesurer l’ampleur des manifestations dans les villes de France.

  • 15 mars, faisons tous un effort… contre la hausse de la CSG

    Il y a quelque indécence à assumer, comme si c’était une décision courageuse, une mesure qui va porter atteinte aux conditions de vie de près de 10 millions de retraités. C’est pourtant ce qu’a déclaré le président en se promenant dans les rues de Châlons-en-Champagne, le 1er mars. "Je sais que je demande un effort aux plus âgés, que parfois certains râlent, ça ne rend pas forcement populaire mais je l’assume".

  • Le 15 mars pour les empêcher de nuire

    Mardi 13 mars à 9h nous comptabilisons 136 manifestations sur 84 départements. Le 28 septembre 2017, où nous avions enregistré une mobilisation des retraités sans précédent, nous en avions recensé 116 sur 94 départements. La colère grandit. Le 15 mars doit être l’expression d’un désaveu cinglant de la hausse de la CSG et l’exigence d’une revalorisation des pensions.

  • Les mots de trop du Premier ministre

    Les attaques contre les services publics ne datent pas d’hier. Depuis l’arrivée de Macron et son équipe aux affaires, elles prennent cependant une nouvelle dimension. Les plans de privatisations rampées s’accélèrent dans les hôpitaux, la SNCF, l’enseignement, la poste…

  • Le 15 mars exigeons la revalorisation de nos pensions !

    Emmanuel Macron se vante de faire ce qu’il a promis. Mais il s’était bien gardé de préciser que la hausse de la CSG s’appliquerait à l’ensemble des revenus des retraités. De nombreux retraités sont ainsi touchés alors qu’ils pensaient qu’elle ne leur serait pas appliquée. Il doit réparer cette injustice. Exigeons des députés qui ont voté cette mesure qu’ils votent la revalorisation des pensions.

0 | 10 | 20 | 30 | 40

Suivre la vie du site
SPIP | |