Bienvenue à l'Union Locale CGT du 20ème arrondissement de Paris

13, rue Pierre Bonnard 75020 PARIS
cgt.paris20@wanadoo.fr
Téléphone : 01 43 73 50 53

Coordonnées et horaires détaillés

Accueil du site

Actualité

L’actualité sociale, l’écho des luttes !

  • Coups de rabot dans la prévention !

    Les discussions sur les Conventions d’objectifs et de gestion (COG) Accidents du travail et maladies professionnelles (ATMP) ne sont pas terminées. Or, nous apprenons que Bercy demanderait dans une note une réduction de ce budget de 15% (sur le fonctionnement) et 10% (sur les effectifs) qui impacterait l’Institut national de recherche et de sécurité (INRS) et les services de prévention des Caisses d’assurances retraite et de la santé au travail (Carsat).

  • Un rapport explosif pour dynamiter le SMIC !

    La situation sociale et économique du pays montre l’urgence à augmenter les salaires, les minima sociaux et les pensions de retraite. La CGT propose la revalorisation immédiate du SMIC à 1 800 euros brut ainsi qu’une véritable dynamique salariale reconnaissant les qualifications et l’expérience professionnelle.

  • Non-respect du Smic et des durées maximales de travail : le ministère compréhensif

    Le ministère du Travail a présenté ce 27 novembre un projet de loi « pour un État au service d’une société de confiance », dit « droit à l’erreur », qui a fait bondir le syndicat CGT des travailleurs de l’État et de la fonction publique.

  • Une 6ème ordonnance : balai... pour les droits et garanties des salariés

    Alors que les 5 ordonnances Macron n’ont pas fini le circuit parlementaire de ratification, un projet de 6ème ordonnance réformant le code du travail vient d’être adressé aux organisations syndicales. Cette ordonnance « balai » – jamais discutée avec les organisations syndicales – a officiellement comme objectif de corriger les coquilles des 5 autres, d’après les dires du ministère du Travail.

  • Tous précaires, tous chômeurs !

    Ce samedi 2 décembre, à l’appel des organisations de chômeurs et précaires CGT, AC !, APEIS et MNCP, et avec le soutien de nombreuses associations et partis politiques, se tiendra la 15e édition de la manifestation contre le chômage et la précarité.

  • 750 emplois menacés chez Castorama et Brico Dépôt

    La Fédération CGT Commerce et Services, les syndicats CGT Castorama et Brico Dépôt, et l’intersyndicale CFDT, FO, CFTC, CFE-CGC, ont acté une mobilisation nationale le vendredi 1er décembre 2017 au siège social à Templemars (Nord) et dans les magasins.

  • Majoritaire à l’assemblée nationale, minoritaire dans le pays

    Les ordonnances réformant le code du travail ont été ratifiées, hier mardi 28 novembre, à une très large majorité (463 pour, 74 contre et 2 abstentions) à l’assemblée nationale. Entendons par « très large majorité » celle obtenue avec la Droite qui adhère massivement au projet idéologique porté par l’exécutif.

  • Le gouvernement offre au patronat un kit clé en main pour licencier en toute impunité !

    Alors que la ratification des ordonnances n’est pas encore effective, le cabinet de la Ministre du Travail vient d’adresser, pour validation, aux représentants des organisations syndicales six projets de modèle de lettre de licenciement qui précisent le cadre et la procédure à suivre en fonction des motifs invoqués : motif disciplinaire, inaptitude, motif non disciplinaire, motif économique individuel, motif économique pour des licenciements collectifs dans le cadre et hors cadre des plans de sauvegarde de l’emploi (PSE).

  • Même les activités sociales et culturelles sont menacées !

    Par un tour de passe-passe rédactionnel, le gouvernement essaie de donner la possibilité aux employeurs, via le Conseil social et économique, de réduire le budget des activités sociales et culturelles (ASC) immédiatement après une diminution des effectifs ; suite, par exemple, à un PSE (Plan de Sauvegarde pour l’Emploi) ou encore un accord de ruptures conventionnelles collectives.

  • Le patronat exonéré de participer au bien commun

    Le gouvernement Macron s’apprête à une nouvelle offensive contre le travail qualifié en se déclarant prêt à baisser davantage le coût du travail en jouant sur les cotisations sociales.

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ...

Suivre la vie du site
SPIP | |