Bienvenue à l'Union Locale CGT du 20ème arrondissement de Paris

13, rue Pierre Bonnard 75020 PARIS
cgt.paris20@wanadoo.fr
Téléphone : 01 43 73 50 53

Coordonnées et horaires détaillés

Accueil du site

Actualité

L’actualité sociale, l’écho des luttes !

  • Pourquoi les négociations sur le régime unique de retraite complémentaire doivent sortir du secret

    C’est l’autre bombe à retardement posée par le Medef. Alors que l’Assemblée Nationale examine en marche forcée le projet de loi d’habilitation à réformer le Code du travail par ordonnances, les négociations sur les retraites complémentaires annoncent clairement la couleur en matière de réforme des retraites : "Les pensions de retraite, proportionnelles au salaire, seraient remplacées par des rentes viagères, proportionnelles à l’espérance de vie."

  • Le conseil constitutionnel doit censurer le référendum d’entreprise et les accords de préservation de l’emploi !

    Le 9 août 2017, suite à deux recours (questions prioritaires de constitutionnalité) déposés contre la loi travail El Khomri concernant les référendums d’entreprise et les accords de préservation et de développement de l’emploi, la CGT a décidé de déposer, devant le Conseil constitutionnel, ses propres observations.

  • La loi Travail au pas de course

    Le 27 juillet, Deliveroo a décidé de modifier unilatéralement tous les contrats de ses coursiers à vélo pour les payer à la tâche. Ces contrats, loin d’être mirobolants, assuraient une rémunération minimum de 7,5 euros par heure ainsi qu’une part variable allant de 2 à 4 euros par course.

  • Non, Le Code du travail n’est pas le principal frein à l’embauche pour les entreprises !

    Lors de ses enquêtes de conjoncture d’avril 2017, l’Insee a répertorié les différents freins à l’embauche cités par les entreprises interrogées. Le Code du travail est-il réellement le frein à l’embauche principal, comme nous l’assènent les gouvernements successifs pour justifier leurs réformes antisociales ? Place aux chiffres !

  • En pleine période estivale, encore un mauvais coup pour les travailleurs, l’emploi, les consommateurs, l’environnement et la démocratie

    Saisi en février par plus de 110 député.e.s et 40 sénateur.trice.s progressistes qui demandaient de censurer l’Accord économique et commercial global (AEGC) ou Comprehensive Economic and Trade Agreement (CETA), le Conseil constitutionnel vient de considérer le CETA conforme à la Constitution. Conscient du mauvais coup qu’il porte à notre modèle social en ouvrant la porte d’une régression en matière de standards sociaux et environnementaux, le Conseil constitutionnel a choisi la période estivale (le 31 juillet) pour annoncer en catimini sa décision

  • Deliveroo veut virer en masse !

    Pour protester contre l’odieux chantage à l’emploi de Deliveroo, les livreurs auto-entrepreneurs du syndicat CGT des coursiers à vélo de la Gironde invitent les pouvoirs publics à se saisir le plus vite possible du dossier et sollicitent une enquête de l’Inspection du Travail.

  • LA CGT SAISIT LE CONSEIL DE L’EUROPE CONTRE LA MODULATION DU TEMPS DE TRAVAIL DE LA LOI EL KHOMRI ET CONTRE LA RÈGLE DU « TRENTIÈME INDIVISIBLE »

    La CGT a déposé le 28 juillet 2017 deux recours devant le Comité européen des droits sociaux (CEDS), la juridiction du Conseil de l’Europe chargée de contrôler le respect de la Charte sociale européenne.

  • DEPUIS 20 ANS LA PRÉCARITÉ EST SOUTENUE PAR LES GOUVERNEMENTS SUCCESSIFS

    Toutes les politiques, qui se succèdent depuis vingt ans, vont dans le même sens : baisser le coût du travail en privilégiant la précarité. C’est ainsi qu’en Juin 1997, il y avait 829 570 demandeurs d’emploi en catégorie B+C, pour passer à 986 020 en Juin 2002, puis 1 109 910 en Juin 2007, puis 1 488 960 en Juin 2012, pour être à ce chiffre honteux de 2 079 400 salariés en sous-emploi en Juin 2017.

  • Une mesure injuste !

    Le gouvernement a annoncé la semaine dernière vouloir baisser le montant des aides au logement (APL, ALF et ALS) de 5 euros mensuels. Si cette décision se mettait en place, elle impacterait 6,5 millions de ménages dont 800 000 étudiants et aurait des conséquences néfastes sur leur pouvoir d’achat. Une fois de plus, le gouvernement s’attaque aux plus démunis pour abonder les caisses de l’Etat de 140 millions d’€. Et ceci au même moment où il annonce une baisse de l’impôt sur la fortune pour les plus riches de 4 milliard d’euro

  • Le Conseil d’Etat et M. HULOT, chantres de la fin des Tarifs réglementés dans l’énergie !

    Prévisible, depuis les annonces de la rapporteuse du Conseil d’Etat la semaine dernière et celles de M. HULOT, Ministre de la Transition Écologique et Solidaire, devant le Sénat le mardi 18 juillet 2017, le Conseil d’État vient de donner raison aux fournisseurs alternatifs de Gaz en France en condamnant le maintien des tarifs règlementés de vente du Gaz (TRV Gaz).

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ...

Suivre la vie du site
SPIP | |