ACCUEILINDECOSA

Imprimer cet article Imprimer

Pratique :

Le chèque énergie

Publié le 26 juin

Plus d’un tiers des Français a été confronté en 2018 aux privations multiples avec toutes les souffrances que cela comporte. Ils étaient 37% en 2017, ils sont désormais 39% (+ 2 points) à avoir connu un moment de leur vie une situation de pauvreté. L’intensification de la pauvreté en France poursuit une tendance inquiétante. Paradoxalement, un tiers des franciliens pauvres qui pourraient bénéficier de l’aide du chèque-énergie, ne l’utilisent pas !

Les bénéficiaires

La liste des bénéficiaires est établie chaque année par l’administration fiscale. Ils sont adressés entre fin mars et fin avril. Pour Paris : 117 792 en 2018 – 163 347 en 2019.

Pour 2019, le revenu fiscal de référence du foyer est, au maximum, de : 10 700€ pour 1 personne ; 16 050€ pour 2 personnes ; 19 260€ pour 3 personnes ; 22 470€ pour 4 personnes

Pour la période 2018/2019, 30% des bénéficiaires parisiens n’ont pas utilisé leur chèque-énergie.

Comment cela marche ?

Ces chèques servent à régler toute source d’énergie et les travaux de rénovation énergétique.

Ils peuvent être enregistrés par internet ou envoyés par courrier. Les attestations jointes au chèque peuvent être adressées à votre autre fournisseur d’énergie.

Cela peut vous permettre de bénéficier d’avantages : délai de paiement des factures, réductions sur des frais...

Avis d’INDECOSA-CGT

Si les tarifs sociaux de l’énergie restaient perfectibles, ils présentaient des avantages qui n’existent plus avec les chèques, notamment les montants. Les ménages bénéficiaient auparavant d’une aide de 220€ en moyenne.

Le montant du chèque énergie est de 194€ en 2019 (150 en 2018) ce qui, au regard de l’augmentation des prix de l’énergie, de la dégradation des logements et de la faiblesse des revenus, est très insuffisant.

En plus, sa mise en œuvre n’est pas efficace, comme le démontre le taux d’usage à Paris.

Nous réaffirmons que le droit à l’énergie est fondamental. A ce titre les tarifs sociaux du gaz et de l’électricité doivent être rétablis et le chèque énergie doit être réservé aux autres sources de chauffage.

Les militants d’INDECOSA-CGT se tiennent à votre disposition pour tout renseignement complémentaire.

Permanences pour l’UL du 20e – lundi de 14h30 à 17h30 sur rendez-vous – Tél 01 43 73 50 53 ou 06 49 10 68 55